BASES ET TECHNIQUES

 

La Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) est née il y a plus de 3000 ans et a su perpétuer jusqu’à nos jours son savoir faire, preuve de son efficacité. Elle est foncièrement différente de la médecine occidentale par son approche énergétique et globaliste de l’être humain, sans oublier la notion de santé psychique indissociable de la santé physique.

 

Les bases de la Médecine Traditionnelle Chinoise


La médecine traditionnelle chinoise s’appuie sur des lois fondamentales telles que :

  • La notion d’énergie
  • La conception cosmogonique taoïste
  • Le raisonnement binaire YIN/YANG
  • La théorie des 5 éléments
  • Le système énergétique avec les différents aspects de sa manifestation dans l’organisme humain, et sa circulation très bien orchestrée selon un réseau d’animation complexe (les méridiens et leurs points d’acupuncture).

Le tout débouche sur une conception de l’homme particulièrement riche : au niveau de son environnement, avec toutes les influences climatiques, saisonnières et écologiques.

 

La notion de santé

 

Le concept de santé est totalement différent de notre définition occidentale. Pour nous, occidentaux, la santé c’est l’absence de maladie, l’absence de symptôme, et les objectifs de santé sont de lutter contre la maladie. Pour les chinois, la santé inclut la notion d’équilibre : la maladie n’est que le résultat d’un déséquilibre, elle manifeste une perturbation qui peut se trouver au même titre au niveau physique et au niveau psychique, deux niveaux complètement indissociables.

Les objectifs de santé sont essentiellement la prévention, prenant en compte tous les plans de l’être (physique et psychique) et les critères d’équilibre selon les concepts d’ordre universel et individuel. Si l’homme, tout comme l’univers, fonctionne grâce aux énergies qui circulent en lui, sa santé dépend ainsi de la qualité, de la quantité, de la bonne combinaison et de l’équilibre de ces énergies en lui.

 

Les techniques de la Médecine Traditionnelle Chinoise

 

Pour déceler les perturbations énergétiques, il s’agit d’établir un bilan énergétique très approfondi qui s’appuie sur des méthodes très simples comme :

  • L’Interrogatoire : extrêmement poussé et ne laissant rien au hasard
  • L’Observation : où chaque détail a son importance
  • L’Olfaction et l’Audition
  • La Palpation : avec la particularité de la prise des pouls permettant de déceler très tôt le moindre déséquilibre.

 

Après avoir analysé les signes et symptômes selon des règles précises, le thérapeute a à sa portée quatre méthodes thérapeutiques essentielles :

  • L’acupuncture et la moxibustion : il s’agit d’insérer dans la peau, sur des points précis, des aiguilles d’acupuncture manipulées de façon particulière, afin d’obtenir l’effet recherché. On utilise souvent en parallèle l’effet réchauffant de l’armoise avec les différentes techniques de moxibustion.
  • La Médecine Manuelle et Tuina : comprenant les massages et les mobilisations articulaires.
  • La pharmacopée chinoise : utilisant essentiellement les plantes, mais ne négligeant pas certains ingrédients animaux et des produits minéraux.

 

D’autres méthodes sont utilisées mais dans un but de prévention très cher aux chinois :

  • La diététique
  • Les exercices de santé tels le Qi Gong et le Tai Chi Chuan